Les Américains se fient aux médias sociaux pour y trouver des nouvelles, en sachant qu’elles sont fausses…

Le Pew Research Center est un pilier de l’évaluation des habitudes numériques des Américains. Lesquelles reflètent souvent celles des autres usagers du Web. Un récent sondage

apporte un éclairage surprenant sur l’opinion des internautes de l’Amérique vis-à-vis les nouvelles de l’actualité. 53% affirment qu’ils glanent les nouvelles sur les médias sociaux souvent ou quelques fois. Facebook demeure la principale source d’information, 36% des Américains y trouvant leurs nouvelles. Après il y a YouTube avec 23% puis Twitter avec 15%. Dans le même élan, 59% des mêmes internautes savent que les nouvelles qu’ils obtiennent sont inexactes, un chiffre en phase avec les sondages de 2019 et 2018.

Typographie et contestation

On y pense peu, ou pas du tout. Mais la typographie c’est la mise en beauté des mots. Et même à l’occasion la manière d’en souligner le sens. Organisée par le studio New North Press en Angleterre, l’exposition « Reverting To Type » offre en ligne un accès visuel à des affiches qui usent de la typographie pour exprimer et manifester.

Une manière intéressante de découvrir comment les artistes modernes usent de la typographie et de l’impression pour s’exprimer!

Lectures vidéo de pièces de théâtre

Le Labo de l’édition numérique de Paris annonçait récemment le lancement d’une nouvelle initiative théâtrale à cheval entre le spectacle, le livre et le techno. Une hybridation qui convient tout à fait à l’époque. Sur la chaine YouTube de Les Livreurs, on trouve désormais le texte de pièces de théâtre interprété en vidéo par un(e) comédien(ne) qui fait tous les personnages!

À voir et à écouter!

Les Littéranautes abordent le monde littéraire de la fantasy

Archipel Numérique, un collectif destiné à explorer les nouvelles formes du livre et qui veut notamment inciter les jeunes à lire, a eu l’idée de les rejoindre via une émission littéraire; Les Littéranautes sur Twitch, devenu la plateforme vidéo des gamers. Les animateurs de Les Littéranautes ont eu l’idée d’inviter le 18 février un auteur de fantasy historique, Jean Laurent Del Socorro qui  y discute fantasy justement.

Les émissions Les Littéranautes peuvent être trouvées ici 

Le cloud pour héberger ses livres numériques?

Signalé encore une fois par l’excellent webzine Lettres Numériques,

ce nouveau service qui permet d’héberger en ligne toute la bibliothèque numérique d’un usager. Le plus ancien d’entre nous est présent sur le web depuis 1995. Nous nous sommes posé la question : mettre ses livres numériques sur le web, est-ce une bonne idée?

Il y a la question de la collecte de données. Une entreprise peut bien jurer ses grands dieux qu’elle n’amassera jamais les données personnelles de ses clients, la réalité démontre tous les jours que les promesses des entreprises numériques ont bien peu de crédibilité. Le financement privé d’entreprises technos est presque toujours conditionnel à la capacité d’obtenir et cumuler les données, même quand ça n’a rien à voir avec le projet.

Il y a surtout la question de la pérennité d’un projet sur le web. Particulièrement s’il se propose d’assurer la sécurité de nos précieux contenus. Parlez-en aux propriétaires de livres numériques et/ou de liseuses dont les bibliothèques ont été effacées d’un clic lorsque l’entreprise derrière a fermé ses portes ou même simplement fait une mise à jour!  

Quelle est l’espérance de vie d’une entreprise technologique? Ce reportage de 2017 démontre que la technologie a globalement raccourci l’espérance de vie de toutes les entreprises de 60 ans à moins de 20 ans. Cet autre reportage du New York Times paru en 2011, fait état d’une espérance de vie de moins de 10 ans pour les grandes corporations Internet. Pour les autres, c’est selon…

Ce dernier article évalue à 4 ans la durée de vie moyenne d’une entreprise techno. Dans la réalité c’est souvent moins. Bref, d’autres facteurs sont évidemment à considérer, mais dans la mesure où vous faites les sauvegardes requises, ce qu’il y a sur votre ordinateur est bien plus pérenne que n’importe quoi d’entreposé sur le web.

La Fan Fiction s’empare de The Great Gatsby

Photo extraite du film de Baz Lurhman 2013 avec Carey Mulligan et Leonardo Di Caprio

Ce superbe article de la journaliste Alison Flood de The Guardian nous informe sur la frénésie qui s’est emparée de certains milieux littéraires depuis, et même avant, que les droits sur le livre fameux de Scott F. Fitzgerald ne tombent dans le domaine public au 1er janvier de cette année. Le lendemain une première parution présentait Gatsby en vampire. Des fans voudraient voir une version avec les célèbres Muppets. D’autres une fiction qui relaterait l’histoire de Nick Carraway, le narrateur. Pour l’instant sur Wattpad il n’y a que 351 histoires Gatsbiennes et 343 sur FanFiction.net. Mon Dieu, qu’attendent-ils? (;

On dira ce qu’on voudra mais ce qui a maintenu vivant les pièces de Shakespeare à travers les siècles ce n’est pas l’intérêt des académiciens, c’est celui des créateurs et de leurs publics.

Un prix pour les livres audio

Cet intéressant article de ActuaLitté sur une entreprise francophone qui remet chaque année un prix au meilleur livre audio parmi ceux qu’elle publie nous a interpelés : existe-t-il dans l’industrie du livre audio un prix qui réponse les meilleurs livres audio pour l’ensemble des éditeurs qui en publient?

En anglais oui : formée en 1986 (!) l’Audio Publishers Association ou APA, remet les Audie Awards avec pas moins de 25 récompenses différentes.

Les prix 2021 seront remis le 22 mars.

Amazon et son emprise sur le livre

Callistoctopus macropus (Méditerranée) / Date   1896
Source: I Cefalopodi viventi nel Golfo di Napoli (sistematica) : monografia
Auteur : Comingio Merculiano in Jatta Giuseppe
 

La nouvelle a été publiée un peu partout y compris par The Guardian. 10 ans après Apple, Amazon est poursuivie aux États-Unis par la même firme et pour la même raison : avoir artificiellement fixé le prix des ebooks avec les mêmes co-conspirateurs qu’en 2011 à savoir le fameux quintette d’éditeurs dit « Big Five » :Penguin Random House, Hachette, HarperCollins, Macmillan and Simon & Schuster. Ce n’est pas une surprise. Mais nous apprenons quand même que selon la poursuite, Amazon vend 90% des livres numériques aux Américains et plus de 50% des livres papier. Quelque chose que personne ne voulait croire il y a 5 ou 6 ans. Amazon est devenu un monstre pour le livre. Et personne ne semble savoir quoi faire.

USA Today et le contenu immersif pour les journaux

Le webzine Digital Content Next a récemment publié un article fascinant sur la manière dont le journal grand public USA Today intègre la réalité augmentée, la réalité virtuelle et l’utilisation de données pour créer des reportages interactifs. Selon le journal, la fréquentation de ce type de reportage a triplé l’an dernier pour atteindre 1,3 million de personnes. L’usage de données pour des enquêtes n’est pas nouveau, Bellingcat le fait régulièrement, mais ce qui intéressera les éditeurs de médias c’est de voir quels modèles économiques pourront être mis de l’avant avec succès.