Le livre « C’est arrivé au Bord-de-l’eau »

Lancé officiellement en mai 2018 et distribué à plus de deux mille exemplaires, le livre offre une vue impressionniste du travail de débardeur au Port de Montréal à partir des anecdotes racontées par les anciens débardeurs. « C’est arrivé au Bord-de-l’eau » veut mettre en valeur la culture originale et le milieu de travail unique des débardeurs du port de Montréal. Il souhaite aussi sensibiliser les divers publics à l’Histoire des débardeurs et à leurs coutumes.

 

Quelques mots sur le projet :

Assemblant témoignages d’anciens débardeurs et anecdotes sur le milieu de travail, le livre rend hommage à ces travailleurs des quais qui assurent depuis des siècles l’approvisionnement de Montréal en matériel et marchandises de toutes sortes.

La période visée : de 1930 à 1980 alors que les changements technologiques et des conditions de travail très différentes modifient la culture du travail sur les quais.

Parmi les thèmes abordés par le livre:

Le fleuve et la température; le froid l’hiver et la chaleur extrême en été

Le bateau : les contraintes physiques : échelles, cales, vermine, etc. Mais aussi l’équipage ou les incidents particuliers qui peuvent arriver sur un bateau.

Les accidents de travail : ils contribuent à tisser la culture des débardeurs

Les tavernes : des lieux à part à la fois espace de jeu, de défoulement et de négociation.

Le livre est enrichi de nombreuses photos d’époque.

Extrait: 

Il y a livre d’histoire et livre d’histoire. La vie des ouvriers et des gens ordinaires ne fréquente pas les noms des grands personnages et les dates des évènements mémorables qui les accompagnent. Elle se retrouve entre les lignes sous le vocable « population » ou « habitants » ou « pays ». Le monde ouvrier est invisible, mais c’est lui qui donne chair et sang à nos sociétés. Ce livre présente des anecdotes. Des faits divers racontés dans leurs mots par les débardeurs. De petits récits qui placent le lecteur au niveau des quais, face au fleuve immense, à côté de la coque d’acier chargée de sacs, de caisses ou de poches envoyés par toute la géographie de la planète. Ces récits décrivent le travail de débardeur, un univers pareil à nul autre au monde; avec sa culture, avec ses règles, ses décors, ses dangers et même sa propre météo. C’est un livre d’anecdotes. Il s’agit aussi d’un véritable livre d’histoire. Pour une fois, voici le travailleur qui parle. Et l’invisible apparait devant nos yeux.

 

Le livre est disponible dans les 45 Renaud-Bray de la grande région de Montréal et chez les libraires suivants: Monet, Raffin, Olivieri, Fureteur, Parchemin, Librairie Paulines, Vieux-Bouc, Port-de-tête, L’Écume des jours