Piratage systématique de textes d’auteurs sur Amazon

1984first

Source : George Orwell; published by Secker and Warburg (London), 1949 Wikipedia

Le webzine l’Actualitté (à découvrir absolument si ce n’est déjà fait) rapporte le piratage éhonté des textes de George Orwell sur Amazon et Kindle.

Nous en avions déjà parlé ici  des entreprises font leur pain et leur beurre du piratage de textes : soit ils s’en approprient carrément la paternité avec un faux nom d’auteur, soit ils se servent de parties du texte original pour mouliner des livres numériques sans queue ni tête, mais qui accumulent les métadonnées, soit ils le revendent comme s’ils l’avaient eux-mêmes édité.

Mais dans tous les cas de figure, Amazon empoche. Ce qui pourrait expliquer une certaine lenteur à combattre le phénomène.

C’est un phénomène de fraude parmi d’autres que le numérique traine avec lui. Mammouth se pose une question après avoir écrit les récents articles sur les plateformes d’édition et de publication en mode cryptomonnaies

Le jour où des fraudeurs vont pouvoir inscrire dans la fameuse chaine de blocs parangon technologique de la transparence et de l’honnêteté, qu’ils sont les auteurs d’une œuvre; que va-t-il se passer? Comment l’artiste ou l’auteur légitime ou l’éditeur va-t-il pouvoir faire valoir ses droits sans de très coûteux procès que bien peu de créateurs peuvent se payer de toute manière? Et ces procès, tenus localement, quels impacts concrets auront-ils sur des transactions commerciales opérées au niveau international?

Mammouth vous promet de fouiller la chose.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s