Electronic Literature Organization : pour étudier les littératures numériques

Écran ELO

ELO  étudie les littératures numériques depuis 1999, année de sa fondation.

Au cours de son histoire, ELO est passée de UCLA (Université de la Californie à Los Angeles) à Université du Maryland puis au MIT à Boston avant d’aboutir récemment au campus canadien (à Vancouver)  de l’Université de l’État de Washington (Washington State Université Vancouver)

Avec de telles racines, va sans dire qu’ELO est l’affaire d’érudits et de chercheurs. L’organisation couvre l’hypertexte la fiction interactive, la poésie Internet et de manière plus générale tout ce qui se veut littérature produite pour l’univers numérique en science, sciences humaines et en arts et littérature.

Ce qui est intéressant ici c’est que le Canada a participé au financement d’ELO via le Conseil national de recherches en sciences humaines

Maintenant, de facto le Canada récupère cet organisme de recherche essentiel sur le plan culturel.

Un bon coup.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s