Quand la poésie vend sur Instagram

Le très sérieux Booknet Canada vient tout juste de publier une analyse sur le succès des ventes de poésie sur Instagram. Même Mammouth a dû essuyer plusieurs fois ses lunettes avec sa trompe pour s’assurer d’avoir bien lu.

Booknet s’est d’abord aperçu que les « Instapoets » au Canada s’étaient emparés des premières places sur Instagram devant les sommités comme Pablo Neruda ou Leonard Cohen. Une des poètes mentionnées par l’étude a 3,8 millions de fans sur le réseau…

Booknet a délibérément paramétré son analyse de manière à comparer les ventes des poètes ayant plus de 50 000 fans sur Instagram avec les ventes générales de livres de poésie à travers le pays dans les librairies.

Selon Booknet en 2014 les Instapoètes comptent pour 12% seulement des ventes. Deux ans en plus tard en 2016 leurs livres comptent pour la moitié des ventes et un an plus tard en 2017 elles atteignent 80%. Lorsque l’on regarde les livres avec un ISBN, les Instapoètes ne comptent que 1% des ventes, mais représentent 70% des exemplaires vendus.

Ceux qui ont suivi Authors Earnings à l’époque savent que la manière traditionnelle de compter les ventes, notamment avec l’ISBN et ne suivant que les éditeurs reconnus ne rend pas compte de l’état réel des ventes sur le terrain. Voilà une preuve de plus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s