The Atlantic et le modèle d’affaires numérique

Sous la plume d’Erik Martin, le webzine DCN pour Digital Content Next publie un court reportage sur les changements apportés par le vénérable magazine « The Atlantic » à son application mobile (iOS) et son site Web.

Plus dépouillé, le contenu numérique a doublé les prévisions de revenus en septembre et octobre et attire plus de 30 millions de visites par mois. Plus remarquable cependant reste le fait que la publicité numérique constitue 45% des revenus. Ça demeure loin des beaux jours de la presse écrite, mais le progrès est substantiel.

Cependant, c’est une citation d’Adrienne LaFrance, éditrice exécutive du magazine qui retient l’attention de Mammouth et pourrait faire grincer des dents ses lecteurs des médias :

“It’s actually a wonderful time to be a publisher because the incentives for the highest-quality journalism and what journalists want to make are aligned with what readers are willing to pay for. So, we can be incredibly ambitious knowing that the highest quality product is what people will want to subscribe to,”

Est-ce que la période actuelle est vraiment formidable pour être un éditeur média? Et est-ce que les usagers sont vraiment enclins à payer pour le contenu qu’ils désirent? Trouver la réponse à deuxième question en tous cas est dans les cordes de Mammouth et il faudra y revenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s