Algorithmes : deux musiciens créent toutes les mélodies possibles

AllTheMusic

Le magazine Vice rapporte que la chose s’est accomplie au rythme hallucinant de 300 000 mélodies différentes par seconde. Chopin doit se retourner dans sa tombe. Où est passé le mythe romanesque de l’acte créatif?

Et pourquoi diable faire une chose pareille?

Noah Ruben et Damien Riehl sont les deux à la fois programmeurs et musiciens. Ulcérés par les poursuites, trop faciles à leurs yeux, de producteurs ou de créateurs qui réclament des montants exorbitants parce que deux ou trois notes d’une mélodie se ressemblent, ils ont entrepris de créer une séquence algorithmique leur permettant de générer toutes les mélodies possibles.

Ils ont enregistré leurs droits sur ces mélodies qui ont ensuite été remises dans le domaine public, c’est à dire que n’importe qui peut les utiliser gratuitement. Ils espèrent ainsi contribuer à de la sorte faciliter le travail des créateurs en détruisant à la source le florilège de poursuites à gogo qui empoisonnent le secteur musical aux États-Unis.

Voici le vidéo où Damien Rihel explique la démarche du duo

 

Toutes les mélodies sont disponibles sur GitHub. Les données sont disponibles sur Internet Archives et enfin voici la licence Creative Commons utilisée.

Le travail de Noah Rubin et Damien Riehl est absolument phénoménal, mais il donne un petit peu froid dans le dos.

Peut-on faire la même chose avec les romans? Plus concrètement, puisqu’il existe déjà des algorithmes capables d’écrire des textes, jusqu’où peut-on pousser vers la création de fictions suffisamment intéressantes pour qu’elles se vendent? À plusieurs dizaines voire centaines de milliers de lignes narratives éventuellement possibles à la seconde, il vaut la peine de poser la question.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s