La Commission européenne contre Apple

De nombreux sites l’ont signalé, dont l’excellent Lettres Numériques la Commission européenne a ouvert à la mi-juin une enquête sur les présumées pratiques anticoncurrentielles d’Apple concernant son App Store.

Plusieurs corporations ont porté plainte contre Apple dont Spotify, Telegram et Kobo (Rakuten) parmi les plus importantes.

Les entreprises qui déposent des applications dans le App Store voient Apple prélever automatiquement 30% sur chacune des transactions qui se fait via l’application une fois celle-ci est téléchargée par l’usager, un tarif jugé prohibitif. Apple en même temps vend ses propres livres et sa musique.

La poursuite s’inscrit dans une remise en question du pouvoir immense des GAFA. Il faudra voir si cette fois il y a aura une suite concrète. Le débat risque de s’intensifier parce que Apple vient tout juste d’interdire les applications de jeux venues de chez Microsoft, Google ou Facebook.

La Commission européenne ne va pas manquer de travail, car elle enquête également sur l’acquisition par Google de Fitbit, une plateforme qui vend conseils et produits de mise en forme et qui accumule d’énormes quantités de données sur ses utilisateurs. C’est ce monstrueux couplage de données avec ce que possède déjà Google qui inquiète la Commission.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s