BookTok, BookTube et Bookstagram : quand les médias sociaux vantent le livre!

Publiés par l’excellent webzine Lettre numériques, trois articles mettent en relief la création de communautés de lecteurs qui usent de la vidéo afin de promouvoir le livre, et le faire de manière adaptée à chaque média social.

C’est ainsi qu’après un article sur BookTube, puis un autre sur Bookstagram, Lettres numériques nous parle de BookTok, qui use de la plateforme TikTok pour créer de courts vidéos présentant un achat récent de livre, une critique ou un défi relié à la lecture.  Comme la spécificité de TikTok tient à ses courts vidéos et à ses outils créatifs proposés pour rendre ces vidéos originaux et imaginatifs, les contenus proposés pour le livre sont plus ébouriffants.

@i-voix : des lycéens se regroupent pour aborder la poésie et la poésie numérique

Mis sur pied par des lycéens francophones à la fois de Brest en France et de Livourne en Italie, la plateforme i-voix organise une large variété d’activités qui permettent d’aborder de manière originale la poésie et la poésie numérique puisque l’univers Internet offre une infinité de contenus et d’outils.

Le projet Voix mêlées 2021 met l’emphase sur l’exploration de ce que peut être la modernité poétique. Le mode d’emploi proposé est remarquablement structuré afin de bien encadrer à la fois la créativité et le volet exploratoire. Surprenant et fascinant!

Un nouveau genre journalistique : le « slow news »



Souligné par le webzine Poynter dans un excellent reportage, « Tortoise » propose une approche du journalisme dite « Slow News » que l’entreprise résume par« Slow Down – Wise Up ». Après deux ans, « Tortoise » compte 80 000 abonnés qui paient environ160$ CAN., ou 120 euros.

Le média fait de la curation de contenus afin d’offrir un éclairage pertinent sur l’avalanche quotidienne de nouvelles auxquelles nous sommes soumis. L’infolettre est gratuite. Ce qui est tarifé? Un podcast qui résume les nouvelles une fois par jour et plusieurs fois par semaine; des évènements interactifs, sur Zoom ou autre plateforme, sur des sujets d’actualité.

Puzzle Party : pour créer des puzzle ensemble…et à distance

L’artiste numérique Gael Hugo dont nous avons parlé précédemment a également produit sur Google Experiments

Puzzle Party que l’on peut jouer seul ou à plusieurs enligne, pour assembler des puzzles artistiques. Les puzzles sont plus ou moins complexes, selon le nombre de pièces. Bémol : les pièces sont assez difficiles à manipuler : pour en assembler deux, il faut s’assurer d’écarter toutes les autres autour de sorte qu’à la fin, on peut se retrouver avec deux ou trois grands blocs de pièces à distance l’un de l’autre.

L’année 2020 pour le livre : une catastrophe

Ce n’est pas une grande révélation, mais cet excellent article de l’Actualitté révèle à quel point le choc pandémique a été brutal pour le milieu du livre. Dans la majorité des pays en confinement, les ventes de livres ont baissé de 75% à 95% et cette baisse a affecté tout l’écosystème : libraires et éditeurs, mais aussi les plus vulnérables : auteurs et traducteurs dont beaucoup ont vu leurs revenus disparaitre.

L’étude a été réalisée par EuroChambres. Elle couvre tous les secteurs de la culture en Europe.

Le livre audio poursuit son ascension

Différentes études et projections sortent à propos de la croissance du livre audio. Deux retiennent notre attention. D’abord l’Audiobook Publishers Association (APA) aux États-Unis a commandé une étude au groupe NPD, laquelle étude souligne une hausse des  ventes de 17% en 2020. Un livre vendu sur six appartenait à la catégorie audio. Et la pénétration est plus forte dans les secteurs où l’audio joue déjà un rôle, comme celui des podcasts.

D’autre part the Syndicate Market Research a également publié ses projections de ventes mondiales pour 2021-2026

Une image égale beaucoup d’histoires

Fruit de l’inventivité de l’artiste Gael Hugo, directeur artistique de One More Studio à Paris, l’expérience From a picture to a thousand stories, ouverte aux publics, propose un concept simple, mais stimulant : l’usager choisit une image parmi celles proposées à gauche et à droite, il voit apparaitre une série de suggestions de livres reliés, par l’intermédiaire du Machine Learning, à l’image choisie.

Book Creator: créer des livres interactifs pour petits… et grands

Book Creator est une plateforme logicielle astucieuse qui permet de manière très simple de réaliser des livres numériques ou interactifs. La procédure est si simple en fait que des enfants de 6 ans peuvent créer eux-mêmes leurs livres.

Comparable à Creative Book Builder lorsqu’il est question de courbe d’apprentissage presque nulle, Book Creator offre nettement moins d’option cependant. Par contre, le module « Comic Book » est suffisamment développé pour offrir des tonnes de possibilités originales et amusantes aux enfants comme aux adultes, incluant les créateurs.

Plateforme dédiée au monde de l’éducation, Book Creator adhère à plusieurs protocoles de respect de la confidentialité et offre le grand avantage de pouvoir inscrire chaque élève séparément sur la plateforme à partir de la librairie de l’enseignante. Les 40 premiers livres sont gratuits. Chaque livre put être téléchargé en format EPUB.

Banter Bot : un joujou pour maitriser l’écriture numérique

Created with GIMP

Créé par Google, Banter Bot est un bel outil pour se familiariser avec l’écriture numérique. En résumé, l’usager crée un « personnage » en le décrivant. Par la suite, il peut clavarder avec son personnage en temps réel.

Créée en collaboration avec le Emerging Writers Festival, l’expérience n’a malheureusement pas été poursuivie ni élargie aux publics une fois sa phase initiale complétée. Il convient de noter que la personnalité fictive utilise le fameux modèle de langage GPT-2, pour articuler une conversation réaliste et fluide.

Un outil Google pour créer des histoires pour les enfants.

Pensé notamment pour les familles séparées par la distance (ou la Covid), Google a conçu un projet qui, usant des caractéristiques de Google Assistant, permet de créer et raconter des histoires ensemble.

Un parent peut enregistrer l’histoire (par exemple la lecture d’un livre), laquelle, entreposée dans la « bibliothèque » de la famille et avec la voix « améliorée » par un logiciel, peut être écoutée quand le besoin se fait sentir même si le parent est à des milliers de kilomètres et indisponible.