Un nouveau genre journalistique : le « slow news »



Souligné par le webzine Poynter dans un excellent reportage, « Tortoise » propose une approche du journalisme dite « Slow News » que l’entreprise résume par« Slow Down – Wise Up ». Après deux ans, « Tortoise » compte 80 000 abonnés qui paient environ160$ CAN., ou 120 euros.

Le média fait de la curation de contenus afin d’offrir un éclairage pertinent sur l’avalanche quotidienne de nouvelles auxquelles nous sommes soumis. L’infolettre est gratuite. Ce qui est tarifé? Un podcast qui résume les nouvelles une fois par jour et plusieurs fois par semaine; des évènements interactifs, sur Zoom ou autre plateforme, sur des sujets d’actualité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s