La romance en hausse

Cet article de l’excellent webzine Lettres Numériques, fait état de la croissance du marché du livre de romance en France en 2020.

Il n’y a pas de chiffres globaux applicables à l’ensemble de l’édition mais le cas échéant, cela signifierait simplement que les publics francophones se mettent au diapason du marché anglophone où la romance constitue un secteur très actif. L’organisation Romance Writers of America rapporte que déjà en 2016, le marché du livre de romance représentait 23% du total des ventes dans le marché de la fiction aux États-Unis.

C’est un genre où le lectorat féminin domine très largement avec autour de 85% des usagers et 9 millions de livres vendus dans les six premiers mois de 2018. Ce, sans compter Amazon où la romance en mode numérique, et autopublié (!) constitue traditionnellement un secteur fort. En 2019 le livre autopublié constituait 60% de l’inventaire de Kindle et en 2018 déjà, plus d’un demi-million de livres numériques provenant de 142 000 auteurs différents avaient été publiés.

Cela fait un énorme marché dont on connait peu de choses depuis que le regretté Author Earnings a fermé ses portes.

La Californie veut remettre Internet à l’endroit

Depuis le début, Internet fonctionne à l’envers : ce qui n’a presque aucune valeur, la tuyauterie, coûte une fortune en accès aux internautes alors que ce pour quoi ils paient, le contenu, doit être gratuit.

La solution est évidente : fournir au public des infrastructures Internet de pointe gratuites ou à très bon marché, soit en nationalisant les réseaux qui existent, soit en construisant de larges réseaux publics.

C’est exactement ce que choisit de faire la Californie, alors que son gouverneur Gavin Newsom vient de déposer un projet de 7 milliards de dollars américains pour construire un réseau de fibres optiques à la grandeur de l’état.

Rappelons une vérité déjà ancienne : il en coûte environ 1 cent (moins d’un centime d’euro) pour produire un gig de bande passante.

Est-ce que cela se reflète dans votre facture mensuelle?

La poésie partout

Formé en 2017 l’organisme à but non lucratif la poésie partout met sur pied au Québec des projets de poésie à la fois innovateurs et rassembleurs, comme la Journée du poème à porter ou encore Dehors est un poème.

Mais l’élément le plus dynamique de la présence numérique de la poésie partout demeure son formidable calendrier qui non seulement permet de répertorier au jour le jour les évènements poétiques à venir, mais fournit un accès direct aux détails et permet en un simple clic d’ajouter un événement à son agenda personnel sur Google.

La poésie partout peut également être suivie sur Twitter: @lapoesiepartout

Ce serait chouette qu’une telle organisation fasse des émules ailleurs!

Le livre numérique existe encore en France

Le Labo de l’édition de Paris couvrait récemment la publication d’une étude sur les usages du livre numérique en France. Produite par la Sofia, l’organisme qui gère le prêt en bibliothèque en France et qui prélève les doits payants pour chaque copie numérique et en collaboration avec Médiamétrie, cette étude montre notamment que 35% des Français de 15 ans et plus ont lu un livre numérique, une augmentation très notable sur les 25% de 2020. 15% de ces Français de 15 ans et + ont également écouté un livre audio (2020 : 11%) et enfin 34% des lecteurs numériques ont emprunté au mois une fois un livre numérique à la bibliothèque.

La Foire du livre de Londres 2021

Cette année, la Foire se déroule entièrement en ligne du 7 au 21 juin. Il va notamment y avoir un sommet des auteurs (le 8 juin), une conférence sur l’éducation (le 9) et un forum sur les publications érudites le jour suivant (le 10).

Il n’y aura évidemment pas l’effervescence de se retrouver dans la foule des participants mais la formule offre l’avantage de peut-être eux cibler ses choix et économiser d’autant.

Metropolis Bleu et Congrès Boréal

C’est resté très discret enligne et nous l’avons hélas complètement raté (à notre grande honte) mais cette année encore Metropolis Bleu, cette magnifique institution qui soutient les efforts de littéracie au Québec, a produit une nouvelle édition du seul festival littéraire multilingue au Canada.

Ça vaut la peine d’en parler car cette année Metropolis Bleu a également coproduit Congrès Boréal

Or Congrès Boréal, dont c’était le 42ème mouture (!!!) c’est le rassemblement de tout ce qui est science-fiction, fantastique, fantasy et horreur. Une rareté dans le monde littéraire québécois et aussi francophone où les publics raffolent de fiction mais où les préférences des éditeurs et des écrivains s’orientent vers le roman d’auteur.

Une riche idée de Metropolis Bleu.

L’Allemagne s’inquiète pour la diversité du livre

L’excellent webzine Actualittés rapporte que suite à une étude  effectuée par l’institut DIW Econ et couvrant la période 2010 à 2019, le gouvernement allemand  étudie des mesures pour soutenir la diversité du livre sur son territoire.

Ce qui choque en particulier c’est cette fermeture de 22% des petites maisons d’édition. Cette vague s’accompagne d’une baisse des publications de nouveautés de 93 124 en 2010 à 78, 746 en 2019 et une baisse générale des achats de 36,9 millions d’unités en 2012 à 28,8 millions 7 ans plus tard.

En allemand, l’étude peut être téléchargée gratuitement

En cours : un festival du livre audio et du podcast en France

Signalé par un article de l’excellent webzine ActuaLitté, du 10 au 22 mai à Strasbourg en France se déroule un festival, et le 9e, du livre audio et du podcast. Produit par une organisation à but non lucratif dédiée au livre audio; La Plume de Paon, le festival offre une programmation surtout destinée aux publics scolaires, mais néanmoins à explorer afin d’en découvrir concrètement davantage sur ces dérivés numériques du livre que sont le livre audio et le podcast.

La Covid pour le livre anglophone? Une petite brise.

Jules Garnier: « Acrobates et charlatans »

Après que l’Association of American Publishers (AAP) ait publié ses chiffres de ventes pour 2020, révélant un surprenant bilan neutre pour l’année de la Covid, voilà que la Publishers Association du Royaume-Uni révèle que ses ventes de livres ont progressé d’un extraordinaire 7%, dans cette année 2020 qui a fait le malheur de la chaine du livre en français et dans presque toutes les autres langues. 

Selon The Guardian qui couvre l’affaire, cette performance spectaculaire est nourrie par un accroissement de 16% des ventes de fictions et de 12% des ventes de formats numériques, surtout le livre audio.

Non-fiction narrative / journalisme d’auteur : un nouveau genre médiatique est-il possible?

Le Labo de l’édition de Paris publiait récemment une entrevue avec un auteur, Walid Rachedi, cofondateur d’une nouvelle plateforme média sur le Web nommé Frictions

Ce nouveau média veut mêler journalisme et travail d’auteur pour raconter la réalité du monde de manière subjective, manière faite de récits, fictions, reportages et enquêtes. C’est un pari fascinant, aussi intéressant que celui de Walid Roumani avec Revue H, la revue littéraire basée sur les cryptomonnaies.