La Covid pour le livre anglophone? Une petite brise.

Jules Garnier: « Acrobates et charlatans »

Après que l’Association of American Publishers (AAP) ait publié ses chiffres de ventes pour 2020, révélant un surprenant bilan neutre pour l’année de la Covid, voilà que la Publishers Association du Royaume-Uni révèle que ses ventes de livres ont progressé d’un extraordinaire 7%, dans cette année 2020 qui a fait le malheur de la chaine du livre en français et dans presque toutes les autres langues. 

Selon The Guardian qui couvre l’affaire, cette performance spectaculaire est nourrie par un accroissement de 16% des ventes de fictions et de 12% des ventes de formats numériques, surtout le livre audio.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s