Éducation et Covid : en Californie un enseignant non vacciné infecte 12 élèves

Radiographie de la poitrine : pneumonie causée par la Covid-19 / Source: Hellerhof / Licence

La Covid ne fait normalement pas partie des sujets que nous couvrons. Sauf en ce qui concerne ses répercussions, favorables et défavorables sur l’édition. Mais outre que nous avons décidé d’intégrer l’éducation à nos activités, il y a des sujets qui transcendent les barrières par leur importance ; l’ampleur de leur rayonnement, et par leur gravité ;  le sérieux de leurs conséquences. En voici un.

Cet enseignant californien, outre ses élèves, a infecté au total 27 personnes. Covid, vaccination et passeport vaccinal créent un tourbillon argumentaire, mais en ce qui nous concerne, le débat s’arrête ici. Lorsque la liberté de ne pas être vacciné devient la liberté d’infecter.

N’allez pas croire qu’aux États-Unis les antivaccins sont repentants. Le journaliste Tim Wise a fait début août une analyse glaçante de leur idéologie.

Ce n’est pas que les antivaccins ne craignent pas la mort. C’est qu’ils sont convaincus qu’ils n’attraperont pas la maladie et qu’ils se fichent que les autres en meurent. Suivant leur logique particulière, leurs responsabilités face au collectif doivent être assumées par… les vaccinés. Ils ont tous les droits. Les autres ont toutes les responsabilités.

La culture est moins touchée, mais des débats dans des maisons d’édition il y en a. Dans le secteur de l’éducation et dans les écoles; il y en a bien davantage. Dans de telles circonstances, il peut y avoir de l’éducation et de la culture. Mais un système d’éducation ? Une organisation à l’échelle sociale de la culture ? Non.

Ce qui nous fascine au final c’est que nous disposons d’algorithmes et d’outils d’intelligence artificielle capables de découper un être humain en mille segments quand il s’agit de lui faire acheter une marque de savon ou de téléphone intelligent en particulier. Nous sommes cependant dépourvus pour expliquer et comprendre la hargne médiévale qui assaille nos sociétés.

À défaut d’autre chose, l’automne promet d’être instructif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s