Un mouvement pour retirer les forces policières des bibliothèques aux États-Unis

Soulevé par InfoDocket le journal des bibliothèques américaines, ce phénomène détaillé dans cet article par Teen Vogue; il se développe aux États-Unis un mouvement pour l’abolition de la présence des forces policières dans les bibliothèques. On a peine à croire qu’une telle présence soit même possible, mais quoi qu’il en soit, la surveillance policière des bibliothèques pèse lourdement, à la fois sur le budget de ces institutions et sur la qualité de l’expérience qu’elles peuvent proposer à leurs usagers.

Un groupe s’est formé : le Abolitionist Library Association qui propose comme son nom l’indique d’abolir la présence policière entre les rangées de livres et de consacrer l’argent économisé aux services à la communauté et en premier, à de meilleurs services offerts par les bibliothèques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s