Parlant des algorithmes et de la découvrabilité des livres

Source: Wikimedia Commons. Metadata edit.png
bookmanager mockup Jaindeepali

Terme à la mode en musique, la découvrabilité des contenus, en ce qui nous concerne; le livre, ça veut dire simplement ceci : les données numériques nécessaires pour qu’un éventuel lecteur qui le cherche trouve son livre accompagnent la présence numérique du livre en question partout où il existe : sur le web ou les réseaux sociaux.

Ça paraît simple, pourtant ce ne l’est pas. Que les données comme la maison d’édition, le nom de l’auteur, l’ISBN, le lieu et la date de publication etc, puissent manquer à l’occasion est une chose. Mais sur Internet, un livre francophone fait face à la redoutable concurrence de son équivalent anglo-saxon, traduit ou pas, qui lui par le simple poids du nombre de lecteurs potentiels, profite de la faveur des engins de recherche.

L’organisme Passerelle rapporte justement cette superbe initiative de l’État Français qui publie une feuille de route incluant 45 recommandations

pour améliorer la découvrabilité des contenus culturels.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s