La géographie des œuvres de fictions

Source : Wikimedia Commons image. Carte de l’Île au trésor de Robert Louis Stevenson, extraite de la première édition en allemand. 1883

Jusqu’au 2 mai la bibliothèque de la Huntington, un organisme éducatif qui inclut bibliothèque, musée d’art et jardin botanique, présente une exposition d’une type particulier. « Mapping Fiction » porte le regard en effet sur les cartes qui ont été créées pour illustrer des mondes imaginaires inventés par des auteurs. JRR Tolkien avec The Lord of the Rings vient en tête de liste mais il y a aussi Lewis Carrol (The Hunting of the Snark ), Robert Louis Stevenson ou James Joyce. À défaut de pouvoir y aller en personne le site web permet de voir certaines des cartes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s