Un important forum sur l’éducation numérique a eu lieu en mars

Une initiative de la Commission Européenne pour l’Innovation, la Recherche, la Culture, l’Éducation et la Jeunesse le forum (en anglais) qui a eu lieu le 22 mars abordait différents enjeux liés au développement de l’éducation numérique. L’intérêt pour nous ici est qu’en ce moment, les vidéos des ateliers et conférences sont toujours disponibles au même URL de même surtout que les (très) généreuses ressources servant d’assises au forum.

Un magazine scientifique numérique pour contrer la désinformation

Signalé par Nieman Lab et supporté financièrement par la Science Literacy Foundation, Open Mind est un nouveau magazine numérique américain qui tente de cerner la désinformation d’un point de vue scientifique et bien sûr la désinformation qui survient dans le domaine de la science; que ce soit une conception populaire erronée d’un phénomène scientifique important ou de la désinformation à propos de faits scientifiques.

Un projet courageux qui devrait occuper intensément l’équipe éditoriale.

Une pléthore de tutoriels gratuits pour maitriser des outils éducatifs numériques

Le Ministère français de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports à mis sur pied Prim Abord un portail numérique qui propose méthodes et outils éducatifs. Parmi ces derniers figure en bonne place E-Tuto

qui propose gratuitement des dizaines de tutoriels permettant d’apprendre de nombreuses plateformes constituant autant d’outils éducatifs pour les enseignants. On y trouve Moodle bien sûr mais aussi des outils comme Montage Vidéo; qui comporte différents tutoriels expliquant comment monter des vidéos avec des logiciels comme Open Shot. On y trouve aussi Framasoft, qui permet notamment d’écrire en direct à plusieurs durant une présentation ou d’organiser ses notes, etc.

Une carte interactive de la littérature

Signalé par le Labo de l’édition de Paris, le site web de la nouvelle maison d’édition Les Argonautes Éditeur offre à ses usagers une carte interactive qui leur propose à la fois: des itinéraires marqués par des livres, et la possibilité d’inclure eux-même un livre signifiant pour eux, et relié à un lieu.

Les Argonautes Éditeur compte publier à partir de janvier 2023 des livres justement liés à des villes de France et d’Europe. La carte est une nouvelle manière pour l’entreprise de permettre la découverte de la culture européenne.

Un article qui dénonce le comportement prédateur d’éditeurs de textes académiques


Signalé à nouveau par l’excellent InfoDocket, l’organe d’information des bibliothèques américaines, cet article d’Helyon, un journal académique en mode accès ouvert. Écrit par la chercheure Cinta Gallent Torres de la Universidad Internacional de Valencia, l’article démonte le comportement abusif d’entrepreneurs numériques qui sous couvert de faciliter un accès ouvert et plus fluide aux textes scientifiques, publient n’importe comment. Ils acceptent pratiquement tous les textes, publient trop rapidement et négligent la revue par les pairs. De sorte que beaucoup de chercheurs honnêtes, ne sachant pas à qui ils ont affaire, voient leur travail et leur réputation entachés parce qu’ils ont publié dans un de ces organes sans savoir à qui ils avaient affaire.

SpokenWeb: préserver le volet audio de la littérature

SpokenWeb se consacre à la découverte et à la préservation des traces audio de la littérature, au Canada et ailleurs. SpokenWeb regroupe une vingtaine d’universités et d’institutions partenaires et plus d’une cinquantaine de chercheurs.

L’organisme scrute le web et au-delà pour trouver les enregistrements, tombés dans l’oubli, faits par des écrivains pour expliquer leur démarche ou lire leurs oeuvres. C’est surtout vrai à partie des années 60 lorsque l’enregistreuse devient populaire. Les chercheurs ne se contentent pas de vouloir préserver ainsi les archives sonores de la littérature mais ils souhaitent éventuellement les faire revivre et les actualiser pour en faire un élément actif de la culture et de la création contemporaine.

Une bibliothèque numérique sur l’histoire des médias

Nous avons déniché ce petit trésor d’archives grâce à nouveau à Free Technology for Teachers.

La Media History Digital Library offre, gratuitement, des millions de pages de magazines, journaux, bulletins, etc, consacrés au cinéma, à la télévision ou à la radio. Photoplay par exemple, publié de 1911 à 1980, fut le premier magazine de fans consacré au cinéma! Ses numéros peuvent être lus ou téléchargés ici.

La Media History Digital Library est un projet du Wisconsin Center for Film and Theater Research, partie de l’université de Wisconsin-Madison (University of Wisconsin-Madison).

Quand des chercheurs universitaires diffusent sur Twitch

Twitch, à l’origine une plateforme de chat pour les fans de jeux vidéo, est devenu au fil du temps et des publications multiples de vidéos l’équivalent de la chaine de télé numérique du jeu. En octobre 2020 nous avions parlé de l’initiative

d’Archipel numérique, un organisme français à but non lucratif qui avait entrepris de diffuser sur Twitch les Littéranautes, une « émission » vidéo afin de sensibiliser les jeunes publics à la littérature. L’émission existe toujours.

Récemment Écritures numériques; la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques (et son équipe) a entrepris de diffuser à son tour sur Twitch

C’est à suivre!

Les précieux documents de Timbuktu au Mali préservés en ligne

Source: wikimedia commons Boites vides de manuscrits après un conflit armé à IHERI-AB, Timbuktu, Mali. Bureau de l’UNESCO au Mali, 1er juin 2012.

Signalé par le webaine InfoDocket, organe d’actualité des bibliothèques américaines, ce reportage de la BBC sur une opération spéciale qui a permis de numériser et mettre enligne une partie précieuse du patrimoine de l’humanité. Il s’agit des documents plus que centenaires de Tombouctou au Mali, constamment menacés de destruction par le terrorisme islamique dont les militants opèrent depuis des années dans la région.

Écrits à l’origine en arabe médiéval, les documents ont maintenant été traduits en français, anglais et espagnol et peuvent être vues dans une galerie virtuelle Magic Mali. Fait à signaler, le projet a été supporté financièrement et technologiquement par Google en collaboration avec divers organismes dont l’UNESCO.